L’Indépendant par Jean-Paul Pelras, publié Le 23 mars 2013

Un beau coup de pub pour les vins du département qui ont peut-être trouvé, avec Pierre Talayrach, leur nouvel ambassadeur. L’Elysée vient de commander 48 bouteilles de Délice de Pierre, un blanc produit par Pierre Talayrach, sur les garrigues du Mas Blanes.

On savait que son prédécesseur ne buvait pas de vin. Ce que l’on ignorait, en revanche, c’est que François Hollande appréciait celui de notre département. C’est du moins ce que l’on peut en déduire, suite à la commande passée récemment par la sommelière de l’Elysée à Pierre Talayrach, vigneron à Pézilla-la-Rivière, qui explique comment son Délice de Pierre a pu aboutir sous les ors du palais présidentiel : « Une personne qui s’intéresse aux vins de notre département et qui essaie de les faire connaître, m’a tout simplement obtenu un rendez-vous avec la sommellerie de l’Elysée. Sur le coup, j’ai été un peu surpris. Le lendemain, je commandais le billet de train ». Un billet de train qu’il dut, pour la petite histoire faire annuler et remplacer, car la rencontre fut reportée d’un jour. Pas de quoi décourager notre vigneron qui se leva à 2 h du matin pour prendre le TGV au départ de Montpellier :

« Ce fut un peu compliqué. La voiture, pour un problème d’huile, a failli me lâcher sur l’autoroute. Mais je suis arrivé à l’heure à Paris, avec les bouteilles dans le sac à dos. J’ai ensuite été reçu à l’Elysée, où j’ai pu présenter ma gamme de vins ».

Des vins exclusivement blancs que ce vigneron produit sur l’exploitation familiale avec beaucoup de rigueur et selon des méthodes traditionnelles. « Il s’agit, pour ce qui concerne cette commande, de chardonnay 2011 fermenté et élevé en barrique sur lie. Mon interlocutrice a été surprise quand je lui ai fourni le rapport d’analyse établi par l’Institut coopératif du vin, qui présente un faible taux de sulfites dû, entre autres, à notre ensoleillement exceptionnel. Il paraît que les autres régions de productions n’ont pas ce réflexe », explique Pierre Talayrach.

Un beau coup de pub pour les vins du département qui ont peut-être trouvé avec Pierre Talayrach leur nouvel ambassadeur. De ceux qui proposent de très bons vins et qui font preuve d’audace ou d’originalité. Tout en misant sur la providence pour donner au monde viticole quelques belles raisons d’espérer.Installé depuis 1997 sur 5 hectares en chardonnay et viognier au lieu-dit Mas Blanes à Pézilla, Pierre Talayrach produit 10 000 bouteilles issues d’un terroir argilo calcaire. Ce vigneron a su tisser un réseau commercial en fidélisant des partenariats avec les cavistes catalans, mais aussi sur le plan national et à l’export. Ardent défenseur des traditions et de notre viticulture, il mise sur le capital sympathie, sur la qualité des vins et l’originalité du packaging qu’il propose. Avec une gamme de prix entre 8 et 18 €.